Tronc

En botanique, un tronc est la partie principale de la tige d'un arbre, le plus souvent dénudée, localisée entre les racines et le houppier, supporté par les branches maîtresses.


Catégories :

Morphologie végétale

Recherche sur Google Images :


Source image : canon.photo.free.fr
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • La croissance en diamètre du tronc est due au méristème secondaire, le cambium qui... Dans un tronc d'arbre, le xylème secondaire forme la partie... (source : cap-sciences)
  • ... Du latin truncus («partie d'une arbre, substantif verbal venant du verbe... Le tronc de cet arbre est creux. Le tronc est pourri.... (source : fr.wiktionary)
  • En forêt, ou la recherche de lumière est importante, le tronc est dénudé (sans branches) et le houppier est alors localisé dans la partie supérieure de l'arbre... (source : univers-nature)
Tronc d'arbre dans la forêt de Soignes à Bruxelles
Panneau d'interdiction recouvert par un tronc d'arbre dans la forêt de Soignes à Bruxelles

En botanique, un tronc est la partie principale de la tige d'un arbre, le plus souvent dénudée, localisée entre les racines et le houppier, supporté par les branches maîtresses. Le tronc est constitué de deux parties, le bois, tissu ligneux, au centre, et l'écorce en périphérie.

C'est des troncs d'arbres essentiellement qu'on exploite le bois d'œuvre tandis que les grosses branches sont utiles pour l'aggloméré ou la pâte à papier.

Sous le couvert de la canopée, les troncs perdent naturellement leurs branches basses en commençant par celles du bas. C'est le phénomène dit d'autoélagage. Mais chez de nombreuses essences, une brutale mise en lumière suite à un chablis, une coupe rase ou coupe conservant des semenciers, le tronc peut alors - à partir de méristèmes de l'écorce, activés par la lumière, se couvrir de nouvelles branches qu'on nomme des gourmands. Il en va de même lors d'une création d'une lisière (de route, canal, etc. pour les troncs qui se trouveront sur la lisière). Ces gourmands peuvent diminuer la qualité du bois (nouveaux nœuds en périphérie) ou à terme déséquilibrer certains arbres.

Vocabulaire

Le tronc est la partie de l'arbre qui se décompose le plus lentement, d'autant plus lentement qu'il s'agit d'un bois dur et qu'il n'est pas exposé à l'humidité. Les écologues parlent de «gros bois morts» pour désigner les pièces principales de bois mort qui jouent un rôle particulièrement important dans l'écosystème forestier.

Certains troncs ont été fossilisés dans la tourbe ou minéralisés et transformés en roche.

Âge d'un tronc

Coupe transversale d'un tronc d'if montrant les cernes de croissance annuelle mais aussi le duramen (partie sombre) et l'aubier (partie claire).

Hormis pour certains bois équatoriaux, la coupe transversale d'un tronc fait apparaître des cernes annuels, qui sont dus à la croissance saisonnière du tissu ligneux, plus active au printemps (partie claire de la cerne) qu'en automne et hiver (partie sombre). Le décompte des cernes, ou anneaux de croissance, sert à connaître l'âge de l'arbre abattu. L'étude des cernes est à la base de la dendrochronologie.

Mesures

Profil du tronc mesuré par la technologie Field-Map permet d'obtenir le volume exacte du tronc.

Il existe les appareils pour les mesures dendrométriques surtout pour les mesures de profil du tronc. A titre d'exemple, la technologie Field-Map permet effectuer les mesures de diamètres en hauteur (diamètres éloignées) et ensuite calculer le volume d'arbre (à partir de 6 diamètres mesurées). Il est même envisageable virtuellement'découper'l'arbre et calculer le volume sur pied et selon la qualité.

Voir aussi

Notes et références


Recherche sur Amazone (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : tronc - arbre - partie - bois - cernes - branches - coupe - diamètre - mesures - croissance - volume - forêt - soignes - bruxelles - principale - tige - tissu - ligneux - écorce - périphérie -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Tronc_(botanique).
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 14/12/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu