Séchage du bois

Le séchage du bois est le processus par lequel on amène du bois frais au taux d'humidité souhaité pour son utilisation.


Catégories :

Bois

Recherche sur Google Images :


Source image : passion.bois.free.fr
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Il permet un séchage rapide des bois et l'obtention d'un taux d'humidité inférieur à 13%. Il exige une installation importante et particulièrement couteuse.... (source : crea-menuiserie)
  • Pile de bois de chauffage ventilée sous abri pour un bon séchange. Combien de temps mon bois doit il sécher ? Dans quelles conditions ? Le taux d'humidité... (source : chauffages-bois)
  • Le séchage est le point principal dans la qualité d'un bois.... Techniquement un bois est dit H1 si son taux d'humidité est inférieur à 20%.... (source : bois-de-chauffage)

Le séchage du bois est le processus par lequel on amène du bois frais au taux d'humidité souhaité pour son utilisation.

Le bois subit des variations dimensionnelles et des déformations lorsque son taux d'humidité fluctue. En conséquence, si on met en œuvre une pièce de bois (dans un meuble par exemple) et que son humidité fluctue ensuite, elle n'aura plus les mêmes dimensions ou alors la même formes. Les pièces peuvent alors se disjoindre ou se fendre sous l'effet des assemblages.

Le bois d'œuvre est séché après son premier débit (en scierie). En effet, si on sèche un grume entière, elle se fend sous l'effet des retraits dans les différentes directions, lesquels ont la majorité du temps des valeurs différentes.

On sèche aussi le bois énergie, pour un autre motif : son pouvoir calorifique augmente lorsque son taux d'humidité baisse (il y a alors moins d'eau à évaporer au cours de la combustion).

Séchage naturel

Jusqu'à l'arrivée des séchoirs industriels[Quand ?], l'unique moyen de séchage disponible était de laisser le bois à l'abri des intempéries (sous un toit) pendant plusieurs mois, ou alors années.

Ce type de séchage est utilisé marginalement dans les pays occidentaux, en ce qui concerne le bois d'œuvre. [réf.  nécessaire] Pour le bois énergie (bois bûche ou plaquettes), c'est l'unique séchage rentable ; il n'est cependant pas réalisé toujours pour les plaquettes.

Séchage artificiel

Le principe d'un séchoir consiste à accélérer l'évaporation de l'eau par chauffage du bois. Le taux d'humdité et la température sont soigneusement choisis au cours du séchage pour assurer un séchage efficace sans créer de dommage au bois.

Le séchage artificiel présente des risques s'il est mal conduit. En effet, s'il est trop brutal, les parties externes du bois sèchent notablement plus vite que ses parties centrales. Le retrait, qui n'est alors pas semblable partout, peut alors créer des contraintes qui causent des ruptures.


Recherche sur Amazone (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : bois - séchage - taux - humidité - effet - œuvre - fluctue - pièce - sèche - retraits - différentes - énergie - eau - cours - séchoirs - unique - plaquettes - artificiel - créer - parties -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/S%C3%A9chage_du_bois.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 14/12/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu