Sciage

Le terme sciage sert à désigner une découpe au moyen d'une scie.


Catégories :

Torture - Méthode d'exécution - Traitement du bois - Bois

Définitions :

  • Selon l'essence, volume de bois compris entre la découpe définissant les sciages et la souche. (source : dispoboisauvergne.ifn)

Le terme sciage sert à désigner une découpe au moyen d'une scie.

Quelquefois, il peut servir à désigner l'industrie de première transformation du bois (scierie) lorsqu'il est utilisé au singulier. Et lorsqu'il est utilisé au pluriel, il sert à désigner les produits issus de cette activité.

Il s'applique à divers matériaux, comme la pierre, le métal, le bois.

Travail du bois

Le sciage est une méthode de transformation, artisanale ou industrielle, utilisant des outils de découpe nommés scies, produisant le plus souvent un face plane (exceptions : scie cloche, scie à chantourner). On considère généralement qu'il s'agit d'une partie d'une activité plus générale : la découpe.

L'état de la matière précédant le sciage est la grume ; le sciage des grumes se fait longitudinalement, par des plans parallèles à un axe approximatif. La première et la dernière lame de bois sont des dosses qui contiennent principalement de l'écorce et de l'aubier et qui iront directement au rebut.

Les tranches suivantes se nomment des plots.
Occasionnellement (en particulier pour les essences fines ou nobles) le stockage et la commercialisation se feront dans cet état, les opérations ultérieures de transformation étant à la charge de l'utilisateur final.
Pour les autres essences, une opération supplémentaire est effectuée dans la scierie : le délignage.
Cette opération consiste à supprimer les rives du plot pour obtenir un ou plusieurs parallélépipèdes (suivant la largeur du plot), nommés avivés.

En France, l'unité conventionnelle de travail en sciage est le pouce du Roi, soit 27mm.
On a ainsi des plots de 1", 2", 3", 4", etc., mais aussi quelques sous-multiples : 1/2, 3/4, 6/4, 10/4 pour les épaisseurs.
Les largeurs courantes vont de 1" à 12".

Le bois est scié à l'état vert, c'est-à-dire gorgé d'eau. Une de ses propriétés est de perdre une partie de son volume, au cours du séchage. Une autre partie de son volume va aussi disparaitre au cours des opérations d'élaboration postérieures au sciage (corroyage, rabotage).
Une convention (controversée depuis quelques années) [réf.  nécessaire] voulait que la perte de séchage soit pour le scieur, ce qui a conduit cette profession à prévoir une surcôte de débit de l'ordre de 6%.
Ainsi, pour obtenir une planche de 25 mm d'épaisseur (état sec à l'air et brut de sciage), le plot est taillé à 27 mm, tandis que le produit élaboré à partir de la planche ne fera, au mieux, que 22 mm.

La pratique du refendage a quelques inconvénients, liés surtout au classement visuel ainsi qu'à la nervosité du bois, ainsi qu'un amoidrissement de la pièce résultante, à cause de l'épaisseur du trait de scie, conséquence de l'épaisseur de la lame (de 1 mm pour une scie à ruban jusqu'à 5 mm pour une scie circulaire).

En matière de bois de structure, la majorité des sections portent un nom dérivé de l'usage qui en est fait en construction : madrier, bastaing, chevron, liteau, volige, planche.
Dans d'autres cas, ce nom provient d'une spécialité locale : planche lorraine.

Qualité des bois

Le résultat qualitatif d'un sciage est étroitement lié, objectivement à la vie de l'arbre et subjectivement à l'usage qu'on veut en faire. C'est ainsi qu'on évite de parler a priori de défaut et qu'on préfère le terme singularité. Une singularité pourra par conséquent être perçue comme un défaut dans certains usages et une qualité (recherchée) dans d'autres. [réf.  nécessaire]

Exemples :

Supplice

Condamné scié en deux

Le sciage était un supplice utilisé pour la mise à mort des condamnés à la peine capitale qui consistait à scier le condamné.

Il s'agit d'un supplice mis en place par les peuples moyen-orientaux et qui a été transmis aux Macédoniens, Grecs et Romains. Il fut aussi utilisé par l'Inquisition au Moyen Âge. [réf.  nécessaire]

Voir aussi

Recherche sur Google Images :



"Le sciage du bois et la"

L'image ci-contre est extraite du site ac-grenoble.fr

Il est possible que cette image soit réduite par rapport à l'originale. Elle est peut-être protégée par des droits d'auteur.

Voir l'image en taille réelle (640 × 480 - 50 ko - jpg)

Refaire la recherche sur Google Images

Recherche sur Amazone (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : bois - sciage - scie - plots - état - opérations - épaisseurs - planche - désigner - découpe - moyen - transformation - partie - matière - cours - réf - nécessaire - structure - usage - qualité -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Sciage.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 14/12/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu