Menuisier en sièges

Parler de menuisier en sièges, c'est rappeler que cette corporation des menuisiers a évolué suivant les techniques et des spécialisations.



Catégories :

Métier de l'ameublement - Métier du bois

Recherche sur Google Images :


Source image : www.maison-video.com
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • CAP menuisier en sièges (A). Métier • Fabriquer ou réparer des sièges en bois. Réaliser des prototypes à partir de plans pour une fabrication en série.... (source : books.google)
  • Comment les menuisiers en sièges lyonnais sortent de l'anonymat... Les règlements et statuts des menuisiers lyonnais, muets sur la question du chef-d'œuvre... (source : archives-lyon)
  • Guide de la construction individuelle : menuisier, portes, escalier, maison, ... dans les statuts règlementant la profession de Huchier- Menuisier.... Au XVIIIe siècle, le menuisier en sièges est l'artisan qui produit des carcasses ou... (source : maison-video)

Parler de menuisier en sièges, c'est rappeler que cette corporation des menuisiers a évolué suivant les techniques et des spécialisations.

Le mot Menuisier apparaît, pour la première fois en 1382, dans les statuts règlementant la profession de Huchier-Menuisier. Cette ordonnance institue la réalisation d'un chef-d'œuvre pour accéder au statut de maître. A cette époque, les huchiers-menuisiers font partie de la corporation des charpentiers, qui a deux corps :

À la fin du XVe siècle, Jacques d'Estouville, prévot de Paris, utilise le mot Menuisier seul. Il est réservé à ceux qui font profession de fabriquer des meubles et des aménagements intérieur de maisons.

À la fin du XVIe siècle, la séparation se fera entre les menuisiers en bâtiment (portes, lambris, parquets) et les menuisiers en meubles.

Au XVIIe siècle, avec la découverte des nouveaux mondes, et l'importation des bois "exotiques" apparaît un nouveau métier "Menuisier en Ébène", statut reconnu, en 1743, par Colbert sous le terme d'ébéniste.

Au XVIIIe siècle, le menuisier en sièges est l'artisan qui produit des carcasses ou fûts de sièges, mais également des éléments de mobilier pour lesquels sa connaissance des bois massifs et de la géométrie descriptive est nécessaire : tels que des écrans de feu, des consoles, des torchères.

Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Menuisier_en_si%C3%A8ges.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 27/05/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu