Luthier

Un luthier est un artisan qui produit, répare et restaure les instruments de musique à cordes pincées ou frottées tels que les violons, altos, violoncelles, violes d'amour, guitares, guitares électriques etc.


Catégories :

Métier de l'artisanat - Métier de la musique - Lutherie - Artisanat du bois - Bois

Définitions :

  • (lutherie) - de luth 1649 - : Fabricant d'instruments à cordes ainsi qu'à caisses de résonance (luth, violon, guitare, ... ) à l'exclusion des instruments à clavier. (source : site-en-bois)

Un luthier est un artisan qui produit, répare et restaure les instruments de musique à cordes pincées ou frottées tels que les violons, altos, violoncelles, violes d'amour, guitares, guitares électriques etc. Le terme dérive de luth.

Atelier de lutherie à Crémone

Introduction

Application du vernis

Le métier de luthier commence par une formation professionnelle assidue de plusieurs années. L'art de ces professionnels débute avec le choix des bois employés, déterminant pour l'esthétique de l'instrument et en particulier pour la qualité sonore, et se poursuit avec la fabrication de l'instrument lui-même, phase en grande partie artisanale. Toute une gamme d'outils spécifiques au métier, semblables à ceux employés depuis le XVIIe siècle, est utilisée pour travailler les pièces qui composent l'instrument – à titre d'exemple, pour le violon, il y en a à peu près 80 – les assembler et les coller. Le luthier a aussi un rôle d'entretien des instruments et archets, de réparation ou alors de restauration du patrimoine instrumental. Certains luthiers sont aussi archetiers (facteurs d'archets), mais ceci reste un métier spécifique à part entière. Le nombre de luthiers du quatuor en France est de 180 professionnels enregistrés dans des associations et d'environ 100 à 150 supplémentaires non regroupés.

Le luthier numérique a aussi fait son apparition depuis les années 1970. Par cette appellation, le luthier (fabricant de son) revient vers la définition originelle de la lutherie : la fabrication de l'inoui. Par conséquent, il s'agit d'utiliser en composition contemporaine (ou de mélanger avec des instruments classiques) des instruments apparus avec l'ère électronique : boîte à rythmes, scratch, vocoder et autre échantillonneur. Certains nomment aussi «luthier», par abus de langage, un facteur de cornemuses, et par extension, du facteur d'instruments de musique traditionnelle.

Les instruments à cordes frottées

Histoire

En France, les grands centres historiques de lutherie classique sont Mirecourt, Paris, Lyon et quelques autres villes. Mirecourt (dans les Vosges) est la capitale de la lutherie française où se situe le musée de la lutherie.

L'école de Crémone

Il est habituel de personnifier l'invention du violon, de l'alto et du violoncelle par Andrea Amati (1511-1580). Cet usage, s'il est probable qu'il diminue l'image qu'on peut avoir de l'histoire de la lutherie, n'est pas sans justification : il faut savoir que Andrea, au travers de la formation de ses fils, et jusqu'à Niccolò Amati, donne naissance à une quasi dynastie, celle des luthiers de Crémone. En effet, l'atelier de Niccolò Amati verra se succéder des élèves aussi célèbres que Antonio Stradivarius (1644-1737), Jakobus Stainer (1617-1683) ou Andrea Guarneri (1626-1698).

La lutherie à Crémone.

Quelques luthiers importants

Les instruments à cordes pincées

Liste de luthiers


Divers

Bibliographie

"Tribulations d'un Stradivarius en Amérique", Frédéric Chaudière, Editions Actes Sud / Babel

Voir aussi

Liens externes

Recherche sur Google Images :



"Lutherie Service est un"

L'image ci-contre est extraite du site lutherie-service.fr

Il est possible que cette image soit réduite par rapport à l'originale. Elle est peut-être protégée par des droits d'auteur.

Voir l'image en taille réelle (802 × 472 - 155 ko - png)

Refaire la recherche sur Google Images

Recherche sur Amazone (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : luthier - instruments - lutherie - familles - mirecourt - jean - cordes - violons - guitares - archetiers - france - andrea - amati - fils - 1698 - musique - crémone - métier - histoire - facteurs -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Luthier.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 14/12/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu