Instrument à cordes / Instruments à cordes

Un instrument à cordes, aussi nommé cordophone, est un instrument de musique dans lequel le son est produit par la vibration d'une ou plusieurs cordes.


Catégories :

Instrument à cordes

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • ... Le piano est un instrument à cordes frappées ainsi qu'à clavier. Celui que nous connaissons actuellement est le fruit d'une particulièrement longue évolution.... (source : les-instruments-de-musique)
  • La balalaïka est un instrument à cordes russe de la famille des luths. Apparue à la fin du xvii e..... Le piano se suffit à lui-même et peut exprimer tou.... (source : universalis)
  • Le piano est un instrument de musique polyphonique (capacité de jouer plusieurs notes à la fois) à clavier ainsi qu'à cordes frappées.... (source : choisir-son-instrument)

Un instrument à cordes, aussi nommé cordophone, est un instrument de musique dans lequel le son est produit par la vibration d'une ou plusieurs cordes.

Ces vibrations sont calculées afin d'obtenir une fréquence précise (ex : 440 Hz pour le la3 du piano), qui est elle-même augmentée par le corps de l'instrument.

Les cordes ont subi de nombreuses évolutions, dues surtout à la technique disponible au moment de la fabrication de l'instrument (fibres végétales pour les civilisations primitives, fibres synthétiques, nylon, aujourd'hui), ainsi qu'à la situation géographique (crin de cheval en Asie, en soie en Extrême-Orient…). Afin de perfectionner l'élasticité, les luthiers entourent la corde d'un fil d'acier, puis, pour perfectionner la solidité, ils décident de l'entourer d'un fil de métal (cuivre, fer, …).

Il existe quatre modes de jeu principaux (hors modes contemporains) sur les cordophones :

  1. par pincement des cordes, avec les doigts, un plectre (ou médiator), des onglets ou un mécanisme
  2. par frappement avec des baguettes ou de petits marteaux (comme pour le piano)
  3. par frottement avec un archet (la viola de braccio, le violon…)
  4. avec des cordes à vides (cordes sympathiques, viole d'amour).

L'histoire des instruments à cordes est vieille de plusieurs milliers d'années. Au départ, l'instrument n'avait certainement qu'une seule corde (comme le bull-roarer), et ce n'est qu'au fil des siècles que ce type d'instrument s'est peaufiné. Dès l'Égypte ancienne, on connaissait les joueurs de harpe, au Moyen Âge, les ménestriers s'accompagnaient au luth, etc.

Les instruments à cordes pincées

La guitare, la basse, le banjo, la mandoline, le luth... On joue de ces instruments en pinçant les cordes avec les doigts.

La harpe et le clavecin utilisent des cordes chromatiques tendues sur une table d'harmonie en bois de résonance (fréquemment épicéa). Le clavecin possède de par son coffre un résonateur avec une rosace comme le luth. Pour sonner, les cordes du clavecin sont pincées par un plectre. Dans la Bible, les civilisations orientales et la Grèce antique et au Moyen Âge, on retrouve les traces du psaltérion.

En y adaptant un clavier et un mécanisme appelé sautereau pourvu d'un plectre pour pincer les cordes, le clavecin et l'épinette sont apparus au XIVe siècle. Les claviers de trois octaves se sont agrandis jusqu'à cinq octaves (63 notes) au cours des siècles ce qui a donné de grands instruments ; qui quelquefois ont voulu rivaliser avec l'orgue en multipliant les registres et en ajoutant, un deuxième clavier (Flandre, France) ou alors un troisième clavier ou un pédalier (Allemagne).

Les instruments à cordes frappées

Par exemple le piano, le cymbalum, le clavicorde. Les cordes sont frappées avec un marteau quand on appuie sur la touche.

Le piano utilise des cordes tendues sur une caisse de résonance en bois. Pour faire sonner les cordes, le piano les frappe avec des petits marteaux. Le tympanon, le cymbalum, le psaltérion apparaissent au Moyen Âge. L'ajout d'un clavier dans le psaltérion donne naissance à l'épinette, terme qui désignait tout autant le clavecin que l'épinette au contraire de l'acception moderne. Le psaltérion est joué avec une plume, c'est l'ancêtre de la famille d'instruments du genre clavecin.

En revanche, le tympanon est joué avec mailloches, il donnera ensuite au XVe siècle le clavicorde pourvu d'un clavier. Au bout de la touche du clavier de clavicorde est fichée une lame métallique qui vient directement percuter la corde. Cette pièce est nommée tangente car elle divise la corde en deux parties, dont l'une est étouffée pour ne pas vibrer. Le clavicorde est bien le premier instrument à clavier ainsi qu'à cordes frappées.

Il faudra attendre le XVIIe siècle pour que Cristofori (1655-1731) invente le piano, mais ce piano-forte équipé d'une transmission clavier→marteau est particulièrement éloigné du piano actuel : à la place de la tangente est disposée une fourche dans laquelle s'articule un levier dont la grande extrémité est pourvue d'un marteau garni de peau, la petite extrémité est retenue par une barre fixe, il faut relâcher la touche pour répéter la note.

Ce dispositif sera peaufiné plus tard avec l'invention de l'échappement simple qui porte le nom de mécanique viennoise ; la barre fixe est remplacée par un élément pourvu d'un ressort qui se retranche dès que le marteau a frappé et permet ainsi de rejouer la note aussitôt. Ce dispositif d'échappement va se perfectionner dans le courant du XIXe avec le double échappement. Ceci est la première génération de piano, qui en compte trois, jusqu'au piano actuel.

Les instruments à cordes frottées

A titre d'exemple, le violon, l'alto, le violoncelle, la contrebasse. On frotte les cordes avec un archet ce qui produit un son.

Voir aussi

Recherche sur Amazone (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : cordes - instrument - piano - clavier - clavecin - siècles - psaltérion - clavicorde - musique - perfectionner - fil - plectre - moyen - âge - luth - pourvu - épinette - notes - frappées - marteau -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Instrument_%C3%A0_cordes.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 14/12/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu