École nationale supérieure des arts décoratifs

L'École nationale supérieure des arts décoratifs est une grande école artistique fondée au XVIIIe siècle, localisée rue d'Ulm à Paris.


Catégories :

École d'art en France - École d'animation

Recherche sur Google Images :


Source image : festivaltouscourts.com
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Fichier : Ecole nationale supérieures des Arts décoratifs - Rue d'Ulm. JPG... Gabriel Delmas, artiste peintre, photographe, auteur de bandes dessinées... (source : dictionnaire.sensagent)
  • L'artiste peintre peut choisir aussi de ne pas créer une œuvre unique, ... supérieure des beaux-arts ou l'Ecole nationale supérieure des arts décoratifs.... (source : cidj)
  • 5 diplômés de l'École nationale supérieure des Arts Décoratifs exposent leurs... est un rendez-vous inévitable de la scène artistique contemporaine.... (source : ensad)
École nationale supérieure des arts décoratifs (Ensad)
nothumb
Nom original École royale gratuite de dessin
Localisation
Localisation Paris, Drapeau : France France
Informations
Fondation 1766
Type Établissement d'enseignement supérieur public
Site web http ://www. ensad. fr/

L'École nationale supérieure des arts décoratifs (Ensad) est une grande école artistique fondée au XVIIIe siècle, localisée rue d'Ulm à Paris.

Histoire

Les «Arts déco» (École nationale supérieure des arts décoratifs, ENSAD) sont nés de l'École royale gratuite de dessin créée en 1766 par Jean-Jacques Bachelier (1724-1806), ouverte officiellement en 1767 par lettres patentes du roi Louis XV. Il s'agissait alors de développer les métiers relatifs aux arts et d'accroître ainsi la qualité des produits de l'industrie. Les cours étaient donnés rue de l'École de médecine, dans le bâtiment toujours à l'enseigne de l'école qui est aujourd'hui affecté à l'Université de Paris III-Sorbonne Nouvelle. Par l'apprentissage strict et rigoureux du dessin, l'école associait métier et culture, intelligence et sensibilité, pour que les meilleurs artisans deviennent des artistes créateurs. À la base de la formation, le dessin comprenant géométrie, figure et ornement, visait à contrer la débauche de pittoresque à l'époque et «à rendre la précision familière».

De 1841 à 1869 Horace Lecoq de Boisbaudran utilisant une méthode d'enseignement originale l'éducation de la mémoire pittoresque forma dans cette école quantité de jeunes artistes parmi lesquels des célébrités comme Fantin Latour, Dalou, Rodin, etc.

En 1877, après plusieurs changements d'appellations, l'institution devient l'École nationale des arts décoratifs. À partir des années 1930, l'école explore de nouveaux domaines, surtout les arts graphiques. Cassandre crée en 1932 un cours libre sur l'affiche publicitaire. Après-guerre, sous l'impulsion de son directeur Léon Moussinac, l'école se recentre autour de l'architecture intérieure. En 1962 Jacques Adnet fait appel à Roger Tallon pour mettre en place ce qui s'appelait toujours «esthétique industrielle» qui sera de facto le premier enseignement de design industriel en France.

En 1966, Jean Widmer apporte un bouleversement identique dans les «arts graphiques» qui deviennent le «graphic design». La fin des années 1960 et le début des années 1970 sont l'occasion d'autres bouleversements sur le fonds desquels l'école vit toujours actuellement. De nombreuses disciplines prennent une nouvelle importance, d'autres apparaissent : textile, design vêtement, photographie, scénographie, vidéo, mobilier ou infographie. La pédagogie se fait plus réflexive et plus expérimentale.

Pour une histoire plus complète lire cet article de René Lesné (Directeur des études à l'époque) dans le journal de l'école.

Directeurs

Enseignants célèbres

Anciens étudiants célèbres

Voir aussi

Liens externes

48°50′34″N 02°20′42″E / 48.84278, 2.345

Recherche sur Amazone (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : école - peintre - artistes - auteur - jean - bandes - dessinées - arts - site - architecte - photographe - ensad - jacques - directeur - designer - décorateur - graphiste - nationale - décoratifs - dessin - 1766 - histoire - charles - pierre -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89cole_nationale_sup%C3%A9rieure_des_arts_d%C3%A9coratifs.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 14/12/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu