Ébéniste

L'ébéniste produit des meubles et panneaux, en bois, composés d'un bâti en menuiserie sur lequel sont appliquées des feuilles de bois précieux nommées placages ou de toute autre matière qui dissimulent entièrement ou partiellement le bâti.


Catégories :

Métier - Métier de l'ameublement - Métier du bois - Ébéniste - Ébénisterie - Artisanat du bois - Bois - Métier manuel

Définitions :

  • Ouvrier qui travaille en ébène et autres bois précieux pour en faire des meubles ou qui fait des ouvrages de marqueterie; Il se dit plus généralement de celui qui produit, qui répare ou qui vend toutes sortes de meubles, le plus souvent de qualité (source : fr.wiktionary)
  • (ébénisterie) - d'ébène XVII° s. - : artisan menuisier spécialisé dans la fabrication des meubles d'ébène et autres bois précieux. Ce terme sert à désigner le plus fréquemment, actuellement, les artisans qui produisent les meubles d'art par opposition au menuisier. (source : site-en-bois)
  • Travailleur manuel qui produit des meubles seulement. Il fait appel à des techniques de menuiserie, de marqueterie, de tabletterie... (source : nirgos)
Interieur Sierkunst.JPG
Fontainebleau

L'ébéniste produit des meubles et panneaux, en bois, composés d'un bâti en menuiserie sur lequel sont appliquées des feuilles de bois précieux nommées placages ou de toute autre matière qui dissimulent entièrement ou partiellement le bâti.

Il peut produire à l'unité ou en petit nombre. L'ébéniste est avant tout un artisan.

Le mot ébénisterie apparaît dans le dictionnaire de l'Académie en 1732 pour la première fois ; pour le différencier du terme menuiserie, car les artisans ébénistes, en plus des techniques de la menuiserie font appel à la marqueterie au placage ainsi qu'à la tabletterie. Il est tiré du mot ébène, racine certainement nubienne (Égypte) ayant fait le tour de la Méditerranée par la Grèce puis Rome, et désignant le bois de l'ébénier, de couleur noire. C'est le travail de cette essence précieuse qui a donné le nom au métier chargé d'ouvrage «à caractère plus décoratif qu'utilitaire».

Les meubles d'ébénistes peuvent être de style ancien ou de création contemporaine.

Le maître d'œuvre assure les différentes étapes de fabrication : choix du modèle et du bois, sciage et corroyage, réalisation des assemblages, du décor et du montage.

Les commodes, encoignures, secrétaires, cabinets, bureaux et autres meubles recouverts d'écailles, de bois de placage, de marqueterie, de laque, de vernis, de porcelaine sont des meubles d'ébénisterie.

La finition du meuble est quelquefois confiée à un artisan spécialisé : marqueteur, monteur en bronzes, sculpteur sur bois, doreur, vernisseur.

Histoire

Différence entre menuiserie et ébénisterie

La réelle différence est avant tout historique.

Le menuisier est celui qui travaille le bois «menu» (petit) par contraste avec le charpentier puis, grâce à l'évolution des moyens de navigation et de cartographie au XVIe siècle, les explorateurs des nouveaux mondes (Madagascar, de l'Ile Maurice) découvrent des essences nouvelles tel que l'ébène. Une histoire veut que des bateaux aient été réparés avec du bois exotique et que ensuite le roi découvrant ces nouvelles essences voulut en faire du mobilier, ainsi pour économiser le bois en quantité réduite et long à acheminer on utilisa les procédés du placage. [réf.  nécessaire] Les contraintes apportées par ces nouveaux matériaux plus rares génèrent une méticulosité plus accrue (il ne faut pas gâcher ces essences rares). Les matériaux étant plus chers et rares ils étaient réservés aux nobles ainsi qu'aux gens riches, et le travail demandé était fréquemment d'une grande finesse [1]. L'ébénisterie est fréquemment associée au travail du placage même si celle-ci travaille aussi énormément le massif.

L'art de la menuiserie est plus convivial et plus accessible, l'ébénisterie est plus raffinée. Cependant ces métiers ne sont pas scindés par une limite exacte, il y a un point central où se confondent ces deux arts où il est complexe de qualifier un travail de l'un ou de l'autre.

Actuellement, cette différence est toujours floue et on parle, par habitude et par facilité, de menuisier quand la production concerne plus le bâtiment (fenêtres, portes, placards, parquets... ) et d'ébéniste quand elle concerne le mobilier.

Cependant, la différenciation s'il faut en faire une, provient de la façon de travailler. Une liste des techniques employées n'est pas envisageable à faire, mais globalement à l'heure actuelle, l'ébéniste va utiliser au minimum de bois massif. Fréquemment, des panneaux en latté (âme en peuplier et , de plus en plus souvent en pin) ou en médium (MDF) sont plaqués et alaisés pour se substituer au bois massif. On pourrait qualifier l'ébéniste d'artisan du "paraître" en cela qu'il fait semblant. Le terme n'est pas péjoratif mais l'utilisation d'essences rares, et quelquefois impossibles à obtenir en grande quantité, oblige l'ébéniste à les utiliser en placages. Qui plus est , le travail des panneaux est bien plus aisé. L'ébéniste va aller jusqu'à imiter l'utilisation du massif, et , par exemple des montants et traverse, en collant des pièces rapportées sur le panneau lui même. Ce type de technique est employé, par exemple par un ébéniste. Pour conclure sur la différenciation ébéniste / menuisier, on pourra dire que deux meubles fabriqués par l'un ou l'autre pourraient avoir le même aspect, mais la méthode et les techniques de fabrication employées différeront.

La restauration de mobilier

La restauration de mobilier est une branche spécifique de l'ébénisterie qui consiste à restaurer des meubles anciens. Elle requiert à la fois une bonne maîtrise de la fabrication des meubles, mais également une bonne connaissance des styles et l'utilisation de techniques propres à la restauration.

Elle doit être réservée à des ébénistes constitués à cette pratique (certaines restaurations réclament une formation spécifique parallèlement à la formation classique d'ébéniste) car on a vu trop fréquemment des meubles massacrés par l'ignorance, ou pire, la cupidité de certains professionnels du meuble. Pour éviter cela une charte du restaurateur a été instaurée, qui préconise entre autres l'utilisation de techniques et produits anciens (utilisés à l'époque de la fabrication du meuble), et de faire en sorte que chaque restauration soit réversible.


La restauration ne doit pas être confondue avec la conservation qui a pour but de maintenir le meuble en état, de faire en sorte qu'il fonctionne, sans camoufler les ajouts et en retirant le minimum de matière. Elle est utilisée surtout par les musées et doit permettre une étude historique et archéologique ultérieure du meuble. C'est pour cela que seul le "minimum vital" doit être fait sur les meubles conservés pour ne pas masquer les traces du temps.

Formation

En France

Il est envisageable de débuter un CAP d'ébénisterie (sur deux ans). Un BTM (Brevet Technicien de Métier) sur deux ans est ensuite envisageable.

http ://www. cma-nantes. fr/

Notes et références

  1. Un exemple d'ébénisterie en ébène massif : Musée du Louvre

Voir aussi

Bibliographie

Liens externes

Recherche sur Google Images :



"Christian Cognard ébéniste"

L'image ci-contre est extraite du site entreprises-bois.fr

Il est possible que cette image soit réduite par rapport à l'originale. Elle est peut-être protégée par des droits d'auteur.

Voir l'image en taille réelle (400 × 304 - 24 ko - jpg)

Refaire la recherche sur Google Images

Recherche sur Amazone (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : ébéniste - meubles - bois - ébénisterie - artisan - techniques - menuiserie - placages - ébène - essence - métier - restauration - travail - rares - utilisation - massif - fabrication - grandes - nouvelle - nouveaux - menuisiers - mobilier -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89b%C3%A9niste.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 14/12/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu