Ébène

L'ébène est le nom donné au bois de cœur ou duramen produit par plusieurs espèces d'arbres de la famille des Ebenaceæ appartenant au genre Diospyros, nommés ébéniers.



Catégories :

Nom vernaculaire ou nom normalisé ambigu - Flore (nom vernaculaire) - Ebenaceae - Essence forestière - Arbre tropical

Recherche sur Google Images :


Source image : www.inakis.fr
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Définitions :

  • De couleur noire pure. #000000; Bois tropical particulièrement dur (source : fr.wiktionary)
  • Bois de l'ébénier, dur (densité 1, 1-1, 4), lourd, particulièrement foncé, à grain particulièrement fin et d'un beau poli, employé en ébénisterie, en ... (source : pagespro-orange)
Nom vernaculaire ou
nom normalisé ambigu :
Le terme «Ébène» sert à désigner, en français,
plusieurs taxons différents. Icône de redirection
Ébène
Une forêt d'Ebènes
Une forêt d'Ebènes
Taxons concernés

L'ébène est le nom donné au bois de cœur ou duramen produit par plusieurs espèces d'arbres de la famille des Ebenaceæ appartenant au genre Diospyros, nommés ébéniers. Ils se rencontrent dans les régions tropicales de l'Ancien Monde et sont connues depuis la plus haute Antiquité pour la couleur noire de leur bois.

Les caractéristiques principales de l'ébène sont sa couleur noire et sa densité élevée. Ces caractéristiques ne sont pas systématiques, car elles résultent d'une maladie du cœur de l'arbre. Aussi trouve t'on des échantillons d'ébène plus ou moins foncés et durs.

Seuls les Diospyros à bois noir ou approchant le noir, peuvent prendre l'appellation d'ébénier. Les plaqueminiers (Diospyros kaki), par exemple, quoique particulièrement proches dans la classification botanique, n'en sont pas.

Le mot ébène (du genre féminin) est dérivé du latin ebenus, lui-même du grec ebenos (mot d'origine égyptienne hbnj) qui désignait déjà ce bois[1] à l'époque de l'Égypte pharaonique, où il entrait dans la composition de petits objets précieux de toutes sortes.

Écologie

Habitat
montagne chaudes et caillouteuses.

Haut de 25 à 30 m (dimensions d'un chêne) pour un fût de 7 à 10 m et un diamètre de moins d'un mètre.

Seuls les pieds femelles seraient connus pour avoir une bonne ébène de couleur noire assez stable avec particulièrement peu (ou pas) de veines blanchâtres.

Bois

Utilisation

Sculpture en ébène (art africain)

Les corporations

Dès le XIIe siècle, l'ébène était reconnue en Europe comme un bois des plus précieux. Elle était employé à la fabrication de petits objets (coffrets, manches de couteaux, jeux d'échecs, etc. )

Au XVIIe siècle, on réussit à la débiter en plaques particulièrement minces que des spécialistes collaient sur des meubles richement décorés.

En France, les ouvriers qui travaillaient le bois étaient groupés, depuis le XIe siècle, en deux corporations : celle des charpentiers, pour le gros œuvre et celle des menuisiers, pour les objets plus petits (meubles, huisserie, parquet, etc).

Mais là, c'était un travail de haute précision, qu'aucune de ces deux corporations ne savait pratiquer. Les premiers ébénistes vinrent des Pays-Bas. Dans la hâte, il fallut par conséquent créer, à Paris, en 1743 la corporation des ébénistes. En 1789, lors des États Généraux cette corporation parisienne comptait déjà officiellement 1 142 membres. Ils s'étaient regroupés naturellement dans le faubourg Saint-Antoine à deux pas de la Bastille...

Notes, références

  1. (fr) Définitions lexicographiques et étymologiques d'ébène du CNRTL.

Voir aussi

  • Bois d'ébène, euphémisme qui était utilisé par les négriers pour désigner les esclaves noirs déportés aux Amériques.

Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89b%C3%A8ne.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 27/05/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu