Bruno Borrione

Bruno Borrione est un architecte d'intérieur né le 4 novembre 1961 à Palaiseau, collaborateur à partir de 1985 du designer Philippe Starck.


Catégories :

Designer de mobilier - Ébénisterie - Artisanat du bois - Bois - Designer français - Naissance en 1961 - Naissance à Palaiseau

Recherche sur Google Images :


Source image : hellocoton.fr
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Agence Starck - Dessin Bruno Borrione. Fasano hotel - Rio de Janeiro... Philippe Starck. Chef de projet : Bruno Borrione. Surface : 5 740 m2... (source : lifestyleschool.com)
  • ... Signé Bruno Borrione, collaborateur de Philippe Starck depuis plus de 20 ans, le style intérieur de ce luxueux Boutique Hôtel mélange avec... (source : 64marceau)
  • Bruno Borrione est un décorateur d'intérieur qui travaille aujourd'hui dans l'équipe de Philippe Starck. Techniques utilisées... (source : hurleur)

Bruno Borrione est un architecte d'intérieur né le 4 novembre 1961 à Palaiseau, collaborateur à partir de 1985 du designer Philippe Starck.

Biographie

Enfance

À 7 ans, déjà intéressé par les arts créatifs, [réf.  nécessaire] Bruno Borrione connait des problèmes de santé qui l'éloignent un temps[précision nécessaire] des études. Il part en cure thermale, puis remis sur pied reprend sa quête artistique.

Études et premiers pas architecturaux

«Quand je suis arrivé à l'école, la formation était assez décalée. Particulièrement riche avec du dessin, de la peinture, de la sculpture, assez "XIXe siècle" d'une certaine façon… et bien sur l'ensemble des techniques des métiers de l'ameublement. Mais ces exercices étaient déjà légèrement éloignés des réalités de la profession.»

— Bruno Borrione

[réf.  insuffisante]

Bruno Borrione intègre l'École Boulle en 1978, il en sort major en 1984 et en garde un excellent souvenir[réf.  nécessaire]. C'est durant ces années qu'il fait la connaissance de Isabelle Duhau, qui deviendra sa femme en 1986.

À sa sortie de l'école, il passe une année chez Nemo, une agence de design gérée par François Scali et Alain Domingo. Il assiste parallèlement aux cours de l'UP6 où il bénéficie de l'enseignement des architectes Roland Castro, Swetchine, Joly.

Les années Starck

En 1985, Philippe Starck lanceau café Costesau café Costes l'appel de Montfort L'Amaury. Bruno Borrione rejoint alors l'équipe.

Ce sont alors les premiers projets au Japon (Nani Nani, Asahi) ou aux États-Unis pour Ian Schrager (Royalton). C'est l'occasion des premières rencontres avec Kristian Gavoille, Bruno Lefebvre, Franck Argentin ou Anda Andrei, désormais grands amis[réf.  nécessaire].

Après quatre années passées chez Starck, Bruno Borrione part travailler à l'agence Wilmotte. Il y passera un an, pendant lequel il découvrira entre autres la gestion des commandes publiques. Il fait la connaissance de Philippe Dubois et Fabrice Mazaud (architectes de l'agence Philippe-Charles Dubois & Associés) mais aussi Philippe Durey (alors conservateur du Musée des Beaux Arts de Lyon).

Il réalise en parallèle des projets personnels tels le show room et la boutique de prêt à porter Balmain ou le restaurant et l'hôtel du "Jardin des Sens" à Montpellier (en collaboration avec Frédéric Turpin), pour les frères Pourcel.

Après cette année chez Wilmotte, Bruno Borrione réintègre les rangs de l'équipe Starck, et s'ouvre l'ère des grands projets. Il s'agit des hôtels Hudson (à New York), Delano (à Miami), Mondrian (à Los Angeles) ou Sanderson (à Londres) pour l'hôtelier Ian Schrager ; des boutiques Mikli (New York, Paris, Dusseldorf, Tokyo) ou Taschen (Paris, Los Angeles).

«De l'ensemble des réalisations, et il en fut, le Sanderson à Londres me tient le plus à cœur. Je pense qu'il en est de même pour Starck. C'est l'expression aboutie d'une architecture d'intérieur conceptuelle, d'un espace métaphysique où se conjuguent différentes approches. L'endroit est théâtral et intime à la fois, jonché d'objets insolites et néenmoins familiers, mais d'une familarité qui procède plutôt du songe. C'est d'ailleurs certainement l'une des fils directeurs de la démarche de Starck auquel j'adhère complètement : offrir à ceux qui passent dans ces lieux imaginés un moment/espace de rêve, qui suscite une réaction affective.»

— Bruno Borrione

[réf.  insuffisante]

Projets personnels

Fin 2008, Bruno Borrione décide de se consacrer avant tout à des projets personnels. Après l'hôtel Le Placide (dans le 6e arrondissement de Paris), il réalise le Moretti (avenue Marceau) et rénove l'hôtel d'Anne-Sophie Pic à Valence. Il réalise aussi l'hôtel 4 étoiles Palacio Avenida à Palma de Majorque. D'autres projets sont en cours[précision nécessaire].

Liens externes

Collaboration avec SBS, article "Out on the town" by Dana Goodyear in The New Yorker :

Recherche sur Amazone (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : bruno - borrione - starck - philippe - réf - nécessaire - hôtel - com - architecte - école - chez - agence - réalise - personnels - new - paris - intérieur - 1985 - déjà - arts -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Bruno_Borrione.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 14/12/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu