Banjo

Le banjo est un instrument de musique à cordes pincées nord-américain. Avec sa table d'harmonie à membrane, on le distingue aisément de la guitare.


Catégories :

Instrument à cordes pincées - Instrument à cordes - Instrument de la musique nord-américaine - Instrument de la musique irlandaise - Instrument de musique folk

Recherche sur Google Images :


Source image : banjo.free.fr
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • eBay, c'est vous! banjo, Instruments à cordes, Instrument... Achetez et vendez vos objets neufs ou d'occasion sur eBay. (source : musique-instruments.shop.ebay)
  • Cordes banjo Cordes - Instruments de musique Instruments de musique et accessoires sur PrixMoinsCher. com. Comparez et achetez malin ! (source : prixmoinscher)
  • Toutes les marques de la catégorie Instrument de musique... Banjo : Tennessee bluegrass 6 cordes Banjo bluegrass 6 cordes Economy line Corps acajou largeur... (source : leguide)

Le banjo est un instrument de musique à cordes pincées nord-américain. Avec sa table d'harmonie à membrane, on le distingue aisément de la guitare. Cet instrument serait un dérivé du luth ouest-africain ekonting apporté par les esclaves noirs et qui aurait suscité la création des premiers gourd-banjos («banjo en gourde»). Le banjo représente désormais toute une famille d'instruments.

Joueur de banjo (1856)

L'origine de l'instrument moderne remonte en premier lieu aux années 1830-1840 durant lesquelles a commencé l'industrialisation et la commercialisation d'un instrument plus ancien (XVIIe siècle) utilisé par les esclaves africains déportés aux États-Unis. La source iconographique la plus ancienne se trouve dans un récit de voyage rédigé par Sir Hans Sloane en 1688 et publié à Londres en 1707. Les musiciens noirs exploitèrent l'aspect rythmique de l'instrument avec un tel succès que les blancs du Sud des États-Unis s'y intéressèrent. À partir de la dernière décennie du XIXe siècle, le banjo se distingua dans le style de pré-jazz nommé «Dixieland», vogue qui continua jusque dans les années 1930. Ce banjo rencontra à nouveau le succès après la Deuxième Guerre mondiale grâce aux Américains Pete Seeger (style respectant les traditions du Sud) et Earl Scruggs (bluegrass).


Le banjo à 5 cordes

Banjo 5 cordes

Lutherie

Sa caisse de résonance qui consiste en un cadre circulaire en bois ou en métal sur lequel est tendue une membrane, produit un timbre particulièrement spécifique. La matière de cette membrane a évolué avec le temps : parchemin, cuir, peau et aujourd'hui, matière synthétique. Pourvu d'un long manche, à l'origine sans frettes, le banjo présente quatre ou cinq cordes en métal. L'accordage le plus courant de ce banjo est le suivant (du grave vers l'aigu)  : sol3, ré2, sol2, si2, ré3 (le ré2 est quelquefois remplacé par do2). On constate par conséquent que la corde disposée la plus à gauche quand on regarde l'instrument de face, n'est pas la plus grave comme celle de l'immense majorité des luths ; on qualifie cet accordage de «réentrant». Les seuls autres exemples d'instruments dont les cordes ne sont pas régulièrement disposées du grave vers l'aigu sont ceux du cistre de la Renaissance, du théorbe, du charango, du cuatro, de l'ukulélé et quelquefois du oud. L'autre particularité de cet accordage est son open tuning donnant un accord parfait de sol majeur.

Jeu

On joue de ce banjo non avec un plectre, mais avec des onglets positionnés sur le pouce, l'index et le majeur.

Actuellement, le banjo à 5 cordes est en particulier utilisé dans le style «bluegrass» et «Old-time music» où il tient alternativement le rôle de soliste et d'accompagnateur.

Le banjo ténor à 4 cordes

Banjo ténor

Le banjo ténor dérive du plectrum banjo accordé do2, sol2, si2, ré3, lui-même dérivé — comme l'accord en atteste — de son frère à 5 cordes.

Lutherie

Le banjo ténor ne compte que 4 cordes, accordées do2, sol2, ré3, la3 comme le (violon) alto. On trouve aussi, chez les «banjoïstes» irlandais ou écossais l'accordage sol, ré, la, mi, soit une quinte plus haut (comme le violon) dans le cas du banjoline — de la taille d'une mandoline —, soit une quarte plus bas. Le banjo ténor comporte 19 frettes, et non 22 comme le banjo 5 cordes. Le banjo alto comporte 17 frettes.

Jeu

Banjo à 4 cordes

On joue de ce banjo avec un plectre, comme la mandoline.

Cet instrument a été — et est toujours — utilisé d'une part comme accompagnateur dans le style de jazz nommé «New Orleans», et d'autre part, plus il y a peu de temps, comme soliste dans la musique irlandaise.

En Algérie, le banjo à 4 cordes est particulièrement utilisé dans la Musique Chaabi (populaire) Algérienne, il a remplacé la kuitra progressivement depuis sa découverte par les musiciens Algérois. Au Maroc, il est l'instrument le plus utilisé dans la musique chleuh contemporaine, surtout par des groupes aussi populaires que Oudaden ou Izenzaren ou encore Imghrane, Ait Laman, Ait Elati, Bizenkad et bien d'autres...

Instruments hybrides

Dans les premières décennies du XXe siècle, le son spécifique du banjo a suscité l'adaptation de la caisse de résonance du banjo au manche d'autres instruments, comme la guitare, la mandoline ou l'ukulélé, donnant la possibilité d'ainsi aux guitaristes, mandolinistes et joueurs d'ukulélé de profiter de la vogue du banjo sans devoir apprendre la technique propre à la main gauche du banjo. Ainsi sont nés le banjo-guitare , le banjoline et le banjolele....

Banjoïstes célèbres

Article détaillé : Liste de banjoïstes.

Liens externes

Recherche sur Amazone (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : banjo - cordes - instrument - ténor - musique - style - accordage - membrane - guitare - luth - africain - histoire - états - bluegrass - frettes - grave - sol2 - ré3 - do2 - ukulélé -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Banjo.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 14/12/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu