André Arbus

André Arbus était un architecte, décorateur et sculpteur du XXe siècle, né à Toulouse le 17 novembre 1903, mort à Paris en 1969.


Catégories :

Architecte français du XXe siècle - Designer français - Décorateur - Designer de mobilier - Ébénisterie - Artisanat du bois - Bois - Naissance en 1903 - Naissance à Toulouse - Décès en 1969

Recherche sur Google Images :


Source image : comeremy.com
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Les salons, les galeries, les expositions, les critiques lui permettent de se faire... La vie et l'œuvre d'André Arbus sont l'histoire d'une fidélité à la... (source : amazon)
  • André Arbus complète cette formation par une culture classique, ... Les salons, les galeries, les expositions, les critiques lui permettent de se faire... (source : )
  • ... Max Blondat jeune fille à lapanthère pour Robert de Rothschild... André Arbus. Commode en parchemin sur piètement doré, commandée en 1937 par... suite à leur visite à l'exposition internationale de Paris de 1937.... réalisée pour la chambre d'apparat du Salon des Artistes Décorateurs de 1928... (source : comeremy)

André Arbus était un architecte, décorateur et sculpteur du XXe siècle, né à Toulouse le 17 novembre 1903, mort à Paris en 1969.

Il appartient à une vieille famille d'ébénistes toulousains.


Biographie

Après des études de droit il étudie à l'École des beaux-arts de Toulouse puis travaille dans l'atelier d'ébéniste de son père[1] et , dès 1925, il participe à l'Exposition internationale des Arts Décoratifs et industriels modernes, puis régulièrement, aux Salons des artistes décorateurs ainsi qu'au Salon d'Automne[2].

En 1932 il s'installe à Paris, reçoit la Bourse Blumenthal et fait une exposition spécifique à la Galerie des Quatre chemins.

À l'Exposition internationale de 1937, il présente «Une demeure en Ile-de-France», «La maison d'une famille française», un restaurant au Centre régional et plusieurs ensembles mobiliers.

En dehors d'importantes participations aux Salons des décorateurs ainsi qu'aux Expositions, il présente en 1939, la section française à l'Exposition internationale de New York.

À partir de 1950, il expose ses œuvres de sculpteur aux Salons des Tuileries et d'Automne.

Il a aussi fait œuvre d'architecture, comme le phare de Planier[3], [4].

Liens externes

Son estampille

Sa cote

Musée

Bibliographie

Notes et références

  1. «l'école française», les créateurs de meubles du 20e siècle (Les créateurs p.  3) (ISBN 2-9511868-3-5)
  2. Charlotte Fiell, Peter Fiell 1999, p.  45
  3. Notice no PA13000042, sur la base Mérimée, ministère de la Culture
  4. 1945-1955, opérations phares

Voir aussi

Recherche sur Amazone (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : exposition - salons - fiell - décorateur - ébénistes - internationale - française - phare - isbn - andré - arbus - sculpteur - toulouse - 1903 - paris - 1969 - famille - école - arts - puis -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Andr%C3%A9_Arbus.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 14/12/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu