Accordage

L'accordage est l'action d'accorder un instrument de musique, ou autre ensemble de pièces, objets, personnes, conçus pour œuvrer ensemble.


Catégories :

Technique de jeu instrumental - Justesse - Lutherie - Artisanat du bois - Bois

Recherche sur Google Images :


Source image : guitare-live.com
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • ... Cet accordage baisse d'un ton la corde de mi grave.... En accordage ouvert (open tuning), on obtient un accord parfait majeur en faisant... (source : fr.wikibooks)
  • L'accordage d'un instrument correspond au réglage des notes comparé à une référence, comme le L'à 440 Hz. L'accordage habituel de la guitare est en ... (source : guitare-live)

L'accordage est l'action d'accorder un instrument de musique, ou autre ensemble de pièces, objets, personnes, conçus pour œuvrer ensemble. Ce néologisme sert à faire la distinction entre l'accord, qui est le résultat (ex.  : accord mésotonique), et l'accordage, qui est l'action de construire cet accord.

L'accordage d'un instrument se fait soit à l'oreille, soit avec un diapason ou d'un accordeur électronique.

Accordage d'un violon

Les cordes d'un violon, de la plus grave à la plus aiguë, sont accordées à la quinte de la manière suivante : sol, ré, la et mi. Écouter les cordes à vide ; écouter comment on accorde un violon désaccordé. On peut cependant accorder le violon autrement pour obtenir un effet, la scordatura par exemple.

Accordage d'une guitare

Accord standard de la guitare
Méthode d'accord de guitare

Accordage standard

L'accordage standard d'une guitare à six cordes, de la plus grave à la plus aiguë (de 6 à 1), est : Mi La Ré Sol Si Mi (E A D G B E). Les cordes consécutives d'une guitare sont par conséquent accordées à la quarte juste (deux tons et un demi-ton diatonique) à l'exception de l'écart entre la 3e et la 2e corde où c'est une tierce majeure (deux tons).

Corde Note Notation anglophone Fréquence
1 (la plus fine) Mi e 329, 6 Hz
2 Si b 246, 88 Hz
3 Sol g 196, 0 Hz
4 d 146, 79 Hz
5 La A 110, 0 Hz
6 (la plus grosse) Mi E 82, 4 Hz

En pratique, pour obtenir une guitare dont les cordes sont accordées les unes comparé aux autres, il faut que :

Un autre moyen d'accordage spécifiquement efficace sur guitare électrique consiste à faire sonner les harmoniques. On accorde premièrement la corde de La (2e) a l'aide d'un diapason ou accordeur. Puis on fait résonner la corde de L'en plaçant le doigt sur la corde (sans appuyer) au-dessus de la 7e frette (et non 7e case). On fait ensuite résonner (immédiatement après, on doit toujours entendre la première harmonique) la corde de Mi (la corde au-dessus) au-dessus de la 5e frette. On tourne ensuite la mécanique de la corde «désaccordée» (ici par exemple la corde de Mi) jusqu'à obtenir l'unisson parfait, sans «vibrations». On redébute ensuite sur la corde en dessous (Ré) qu'on accorde avec la corde de La (doigt au-dessus de la 5e case sur la corde de L'et au-dessus de la 7e case sur la corde de Ré), et ainsi de suite. Pour accorder la corde de Si sur celle de Sol, cette technique ne fonctionne pas aussi aisément, il vaut mieux utiliser la première technique («* la note donnée par la corde 3 en appuyant sur la 4e case soit égale à la note donnée par la corde 2»).

Fichier audio
écouter les cordes à vide (fichier midi) (info)
Fichier :Accord guitare. midi

Des difficultés  pour  écouter le fichier ? Des problèmes pour écouter le fichier ?

Pour une explication plus détaillée, voir sur wikibooks : Accorder sa guitare

Accordages alternatifs

La guitare se prête spécifiquement à la pratique de la scordatura, courante déjà dans la musique pour luth, et qui présente surtout l'intérêt de favoriser l'usage des cordes à vide, qui peuvent alors former un accord ouvert.

Cet accordage consiste à descendre la corde la plus grave d'un ton (Mi → Ré). Particulièrement répandu dans les groupes de rock et de metal, il sert à jouer un accord de quinte sur les trois cordes graves avec un seul doigt.

Cet accord, utilisé essentiellement dans le folk américain, présente l'avantage de permettre le jeu des basses alternées à l'octave, soit à vide, soit en barré. Son inconvénient majeur est que la tension de la quatrième corde, de ré à mi, peut l'amener à rompre. C'est pourquoi de nombreux guitaristes lui substituent un accordage D G D F A D.

C'est l'accordage Drop D où les cordes de La Ré Sol Si Mi est un ton plus grave. La grosse corde, quant à elle , est 2 tons plus bas. La tension des cordes étant faible, il est conseillé d'utiliser des cordes plus épaisses. Dans la continuité, on trouvera le Drop B, toujours plus grave. Le drop C est utilisé le plus souvent par les groupes de metal comme Godsmack, Bullet for My Valentine et Disturbed

Accordage proposé pour la Fender VG Stratocaster sortie au printemps 2007.

Accordage pour guitares 8 cordes dont les tirants de cordes sont particulièrement gros pouvant aller jusqu'à 0, 72 de diamètre pour la corde de Fa#. L'accordage utilisé entre autres par le groupe Meshuggah est F Bb Eb Ab Db Gb Bb Eb.

Toutes les cordes sont un demi-ton plus bas. Cependant, les musiciens désigneront les notes comme si l'accordage était standard. On peut l'utiliser pour plusieurs raisons : avoir un son plus lourd, être plus aisément en harmonie avec la tessiture du chanteur ou des cuivres (fréquemment en Si bémol ou Mi bémol).

Très utilisé dans le blues, en particulier quand il est joué au bottleneck.

Cet accordage est surtout utilisé dans les musiques à consonance celtique (Musique bretonne, musique irlandaise) et quelquefois aussi pour une certaine consonance orientale/indienne (écouter le morceau Kashmir de Led Zeppelin (Physical Graffiti, 1975) ). Sur le morceau The End (musique) des Doors, Robbie Krieger est accordé ainsi.

Les accords de sol majeur et sol mineur, identiques à ceux du banjo sont appréciés de guitaristes tels que John Renbourn, et conviennent spécifiquement à la musique dite "celtique".

Cet accordage est utilisé essentiellement dans le blues, le rock et le métal, un de ces avantages est de simplifier l'utilisation de Power Chords comme avec un accordage en Drop D, mais en allant toujours plus loin, en posant un doigt et en jouant l'ensemble des cordes on a un accord complet (un Do Majeur avec les cordes à vide), ce qui peut être pratique pour le jeu utilisant un Bottleneck (guitare) . Cet accordage, initiés par des guitaristes acoustiques contemporains comme John Fahey ou Leo Kottke, est utilisé par de nombreux musiciens, comme Ben Harper, Jimmy Page, John Butler, Devin Townsend, et énormément de groupes ne composent presque qu'avec cet accordage comme King's X ou Skindred.

Cet accordage a l'avantage de permettre les riffs particulièrement graves utilisés dans les metals extrèmes sans modifier la dispositions des cordes et conserver ainsi les schémas gammes usuels

Accordage d'une guitare basse

L'accordage standard d'une basse quatre cordes, de la plus grave à la plus aiguë, est : Mi La Ré Sol (E A D G). Cet accordage est particulièrement répandu dans l'ensemble des styles de musique. Tout comme pour la guitare, il existe des alternatives :

Les basses à cinq cordes comportent une corde plus grave, fréquemment accordée en Si grave : Si Mi La Ré Sol (B E A D G). Parmi les utilisateurs de basses cinq cordes, on peut citer Robert Trujillo actuel bassiste de Metallica, Fieldy de Korn, Jason Newsted de Voivod.

Les basses à six cordes comportent une corde plus aiguë, fréquemment accordée en Do : Si Mi La Ré Sol Do (B E A D G C), ce qui change avec l'accordage d'une guitare, où la corde équivalente (plus aiguë que le Sol) est accordée en Si. Parmi les adeptes de la basse à six cordes, on peut citer John Myung de Dream Theater.

Accordage d'un banjo

Le banjo 5 cordes

Le banjo 5 cordes s'accorde sur le principe de l'Accordage ouvert. La spécificité de ce type de banjo est que la corde la «plus haute sur le manche» est la plus aiguë. Voici trois exemples d'accordages du banjo 5 cordes :

Le banjo ténor

Le banjo ténor ne compte que 4 cordes, accordées do2, sol2, ré3, la3 comme l'alto (cordes frottées). On trouve aussi, chez les banjoïstes irlandais ou écossais l'accordage sol, ré, la, mi, soit une quinte plus haut (comme le violon) dans le cas du banjoline — de la taille d'une mandoline —, soit une quarte plus bas.

Accordage d'un piano

Accordage d'un piano

Accorder un piano est une opération complexe et nécessite l'intervention d'un accordeur professionnel. L'emploi d'accordeurs simples ne permet pas l'obtention d'un accord correct au piano à cause des distorsions génèrées par l'inharmonicité des cordes. Par conséquent inévitable, les fréquences théoriques d'un tempérament quelconque ne peuvent y être appliquées sous peine de vitesses de battements d'intervalles du tempérament choisi non respectées, lesquelles sont les seules vraiment perçues par l'oreille humaine qui ne tient aucun compte des fréquences isolées des sons fondamentaux (1ers partiels) pour analyser la hauteur et la couleur d'un son musical.

Devant ces constats, au fil des décennies les accordeurs et facteurs de piano ont élaboré dans le secret des ateliers, un certain nombre de stratégies acoustiques pour combattre et contourner les effets perturbateurs de l'inharmonicité sur les vitesses de battement des intervalles; lesquels ne présentent pas les rapidités calculées et ceci d'autant plus quand les longueurs de cordes sont réduites (cas des petits pianos droits).

De plus une grande expérience comparé aux réactions des cordes à la rotation des chevilles, particulièrement variables selon l'âge et de la facture du piano, est indispensable pour obtenir une bonne stabilité de l'accord.

Pour la réalisation de la partition, cellule principale, clef de voûte de l'accord de tout instrument à sons fixes (piano, orgue, clavecin, accordéon, harmonium etc... ), l'écoute et la comparaison des battements d'intervalles de quintes, quartes, tierces, sixtes accordés dans un certain ordre indiqué par l'expérience, combinées à certaines pratiques personnelles (lesquelles n'ont pas nécessairement cours de façon homogène au sein de la totalité des ateliers ou usines de facteur de pianos), permettent aux accordeurs expérimentés d'arriver à un calibrage particulièrement sûr, sans le moindre appareillage ni logiciel d'accord, des hauteurs de notes constituant la gamme.

Le piano est , dans la majorité des cas, accordé au tempérament égal. Mais, comme énoncé en début de ce paragraphe, il s'agit de la version acoustique de ce tempérament et non de la version fréquencielle lesquelles divergent plus ou moins énormément en présence d'inharmonicité. En effet toute mesure de fréquences effectuée sur un piano, après son accord par un technicien expérimenté, montrera des décalages en regard des fréquences calculées de ce tempérament ce qui est strictement normal dès qu'on tient compte des effets, pris au sens large, de l'inharmonicité des cordes. De plus des phénomènes d'influence des chevalets et de la table d'harmonie, viennent modifier les fréquences produites, essentiellement dans la tessiture grave du piano.

Autres instruments

Il s'agit là des accordages les plus fréquemment rencontrés.

Certaines percussions comme les timbales peuvent s'accorder, suivant la tonalité souhaitée.

Voir aussi

Lien externe


Recherche sur Amazone (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : cordes - accordage - sol - accord - guitare - note - grave - standard - tons - donnée - piano - accordées - musique - case - bémol - banjo - accordeur - basses - accorder - aiguë - fréquence - appuyant - égale - drop - particulièrement - tempérament - instrument - ensemble - violon - quinte -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Accordage.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 14/12/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu